10% des enfants de 7 à 14 ans sont dyslexiques : comment aider vos élèves ?

10% des enfants de 7 à 14 ans sont dyslexiques : comment aider vos élèves ?

La grande question que vous vous posez souvent en tant que professeur, est comment aider vos élèves ? Si vous êtes enseignant(e), il y a de grandes chances que vous ayez au moins un(e) dyslexique parmi les élèves de votre classe. En effet, on estime que 10% des enfants scolarisés en France, ayant entre 7 et 14 ans, sont atteints de dyslexie. Vous disposez d'une position privilégiée pour soupçonner ce trouble DYS. Malheureusement, vous n'avez pas été formé pour les identifier. Voici quelques pistes pour vous aider à reconnaître un enfant susceptible d'être atteint de dyslexie, et ce que vous pouvez faire pour aider vos élèves durant leur apprentissage.

La dyslexie n'est pas un manque d'intelligence

Encore aujourd'hui, il arrive que des enseignants considèrent certains enfants dyslexiques comme des élèves dotés de capacités inférieures à la moyenne, voire tout simplement paresseux. Il s'agit pourtant d'un trouble spécifique qui n'a rien à voir avec l'intelligence ou la volonté de bien faire.  Il touche l'apprentissage de la lecture et de l'écriture. La dyslexie empêche la bonne compréhension des consignes, avec toutes les conséquences que vous pouvez imaginer.

Malheureusement, les formations des enseignants ne sont pas suffisamment adaptées, d'où ces lacunes dans la prise en charge des troubles DYS. Il existe néanmoins des publications, tel que le "Guide à l’usage des enseignants", qui permettent de les combler et d'avoir toutes les cartes en main pour aider vos élèves dyslexiques.

Accompagnement des enfants dyslexiques : comment aider vos élèves ?

Un enfant dyslexique doit bénéficier du suivi personnalisé d'un orthophoniste. Mais aussi faire l'objet de mesures d'aménagement en classe afin de l'aider à gérer son trouble DYS.

La dyslexie ne se soigne pas, elle ne peut être qu'accompagnée. Comment ? En facilitant la lecture en imprimant des documents utilisant une police spécifique. Par exemple Opendyslexic (téléchargeable ici), spécialement conçue pour prévenir les confusions des lettres qui sont le propre de la dyslexie. Ce n'est évidemment pas possible pour les livres de l'Education nationale. Mais pour vos feuilles de cours personnalisées, les exercices, cette petite astuce peut faire une grosse différence.

L'enfant dyslexique doit également faire l'objet d'un système de notation adapté. Vous ne pouvez pas juger de la même façon l'orthographe d'un dyslexique. Adoptez donc une grille plus souple, et prenez le temps de corriger les fautes de sa copie (ou, encore mieux, de les lui expliquer). Cela permettra de mitiger le phénomène de perte de confiance de soi qui est régulièrement engendré par la dyslexie, et que l'enfant doit gérer en plus de son trouble.

D'autres astuces pour aider les dyslexiques sont partagés dans des groupes tel que "Astuce pour DYS".

aider vos élèves dyslexiques à l'école


Articles en relation