Comment j’ai réussi à avoir une subvention pour l'achat de ma lampe Lexilight ?

Comment j’ai réussi à avoir une subvention pour l'achat de ma lampe Lexilight ?

Retrouvez le témoignage de Casey Fabries, une adulte dyslexique, qui a réussi à avoir une prise en charge totale de la part de l'agefiph pour l'achat de la lampe Lexilight. Elle explique les différentes étapes de sa demande de subvention dans notre interview !

Pouvez-vous présenter ?

Bonjour Lexilife !  Je m’appelle Casey Fabries, j’ai 39 ans, et je suis diagnostiquée dyslexique depuis 2018. Je suis actuellement en reconversion professionnelle pour faire du montage vidéo.

Comment avez-vous connu la lampe Lexilight ?

 

J’ai connu la lampe Lexilight grâce à mon psychologue, qui savait que j’étais dyslexique. Lui-même a découvert  votre technologie dans une revue scientifique.

Comment avez-vous su que le lampe Lexilight fonctionnait pour vous ? Quelle(s) aide(s) vous apporte-t-elle au quotidien ? 



Je l’ai testé dans vos locaux le 28 février 2019. À la fin du test, vous m’avez fait comprendre que celui-ci était concluant. De mon côté, j’ai pu réellement observer les bénéfices après l’avoir testé quelques jours chez moi. Je lisais un livre sur le montage vidéo pour ma formation, que je n’arrivais à avancer dans ma lecture depuis début juin et avec la lampe, j’ai réessayé de le lire et je l’ai fini en 3 jours. Disons que je ne relisais plus trois fois la même phrase pour comprendre ce que je lisais. 

Cela m’aide vraiment à mieux comprendre ce que je lis, avant je ne comprenais rien. Maintenant, quand je lis j’ai toujours cette angoisse de n’avoir rien retenu, mais je vois bien que quelques jours après, avec la lampe, je retiens beaucoup mieux les notions. C’est très déstabilisant d’avoir compensé pendant toutes ces années et tout d’un coup ne plus avoir besoin de faire autant d’efforts qu’avant. 



Comment avez-vous su qu’un outil comme la lampe Lexilight pouvait être remboursé ? 



J’ai tout de suite parlé de la lampe Lexilight à ma conseillère emploi au PLIE (Plans locaux pluriannuels pour l’insertion et l’emploi), n’ayant pas les moyens de m’acheter la lampe, je lui ai demandé à qui on pouvait s’adresser pour avoir une aide financière. Elle m’a immédiatement parlé de l’agefiph (Association de Gestion du Fonds pour l'Insertion professionnelle des Personnes handicapées).

 Quelles démarches avez-vous dû faire pour vous faire rembourser la lampe Lexilight ? 


La première étape a été de convaincre ma conseillère emploi du PLIE de l’utilité de la lampe dans ma reconversion et recherche d’emploi ! J’ai dû lui expliquer comment elle m’aidait pour mes recherches, ma formation dans le montage vidéo, sachant que j’ai énormément de documentation à lire. Pour lancer la procédure, il est donc nécessaire de prouver la pertinence de l’achat. D’ailleurs, cela est toujours un plus d’avoir pu tester l’outil avant, car cela permet de justifier davantage l’efficacité de celui-ci !

Ensuite, ma conseillère m’a proposé de passer par l’Agefiph pour la demande de financement et de créer un dossier de demande d’intervention, c’est une demande d’aide pour adapter le poste ou pour adapter son quotidien pour des recherches liées à l’emploi. C’est un dossier qui se rempli avec votre conseiller emploi PLIE ou votre conseiller CAP EMPLOI (ça marche aussi). Ils demandent différentes pièces justificatives : le RIB, un devis de l’outil et la RQTH (reconnaissance de travailleur handicapé) qui est à demander à la MDPH et renouvelable tous les 3 ou 4 ans selon les régions.

Astuces : Ce qui peut encourager l’Agefiph à autoriser la subvention, c’est de demander à votre conseiller emploi de faire un courrier justifiant les aides que pourra apporter l’outil au quotidien, dans un contexte de recherche d’emploi. 

Je vous conseille également d’envoyer le rapport de l’orthophoniste (de préférence) ou si cela est compliqué, d’avoir le courrier d’un autre professionnel de santé qui vous connaît bien qui peut écrire noir sur blanc que vous avez été diagnostiqué dyslexique.  Ensuite, si vous avez fait des demandes de financement auprès d’autres organismes comme Pôle emploi ou la MDPH, il ne faut pas hésiter à le mettre en avant, car cela montre votre motivation et votre implication dans votre démarche. C’est vraiment un plus !

En combien de temps votre dossier a été traité ?

J’ai vu ma conseillère emploi le 2 mars et avec le Covid-19 mon dossier a été envoyé à l’agefiph début avril, j’ai dû renouveler la procédure avec ma conseillère emploi, car il y a eu énormément de retard dans la lecture des courriers. 

L’agefiph m’a donc conseillé de renvoyer l’intégralité du dossier par mail pour qu’il soit pris en charge plus rapidement. C’est donc important d’envoyer son dossier par mail. Après cet envoi, j’ai eu un retour 15 jours plus tard alors que par courrier on peut compter 2 mois.

Une fois qu’on a l’accord de subvention de la part de l’agefiph, comment cela se passe ?

Il faut savoir qu’il faut avancer les frais entièrement ou à hauteur de 30 % de l’achat (soit 174€ pour la lampe), car il leur faut la facture justifiant l’achat. Si c’est vraiment compliqué d’avancer les frais, vous pouvez leur demander si cela peut être remplacé par un bon de commande. Sans cela, ils ne font pas partir le versement. Ensuite, le remboursement de l’achat se fait en 15 jours, à peu près.

Faire une demande de devis


Articles en relation