Enfant bilingue dyslexique : comment gérer les troubles du langage?

La dyslexie est un trouble de l'apprentissage courant qui existe dans le monde entier et dans toutes les langues. Un enfant bilingue dyslexique aura des difficultés à acquérir des compétences de lecture et d'écriture dans les langues.  

Comment identifier ces troubles de l’apprentissage ? Quels sont les effets du bilinguisme sur la dyslexie, est-ce un facteur aggravant ? Comment gérer la dyslexie chez un enfant bilingue ?

Troubles d’apprentissage : Comment les identifier ?

Tout d’abord, nous allons commencer par identifier les différents troubles d’apprentissage que peut avoir un enfant bilingue. 

Un trouble d'apprentissage empêche l'acquisition de compétences et de connaissances. Permanent, il nécessite donc un accompagnement adapté.

Il faut savoir que seul un neuropsychologue peut diagnostiquer de façon certaine un trouble d'apprentissage. Néanmoins, voici quelques signes évocateurs qui devraient vous encourager à consulter.

La dyslexie 

La dyslexie est un trouble d'apprentissage de la lecture. Une personne dyslexique comprend les mots, mais a du mal à les lire en raison de lettres qui se mélangent. On estime qu'environ 5 à 10 % de la population mondiale est touchée.

La dysorthographie 

C’est un trouble de l'écriture qui empêche l'assimilation des règles grammaticales et orthographiques. Cela se traduit par des difficultés à écrire des mots simples, ce qui peut très souvent être une conséquence de la dyslexie, et oublie des lettres en écrivant des mots, malgré de grands efforts.

La dyscalculie 

L'enfant a du mal avec l'arithmétique, que ce soit au niveau du comptage, des additions ou soustractions. Habituellement, on peut soupçonner la dyscalculie si un enfant de 5 ans n'arrive pas à compter jusqu'à 10 ou n'arrive pas à faire le lien entre une quantité d'objets sur une illustration et le chiffre correspondant (3 chaises, 1 table, etc.).

La dyspraxie 

La dyspraxie se manifeste par une maladresse inhabituelle. C'est idéalement un neuropédiatre qui pose le diagnostic de dyspraxie. Une consultation est à envisager si votre enfant de 7 ans ou plus heurte très fréquemment des objets, doit être aidé pour s'habiller ou manger, ou a du mal avec la motricité fine.

Enfant bilingue dyslexique : distinction entre le bilinguisme précoce et le bilinguisme tardif

En ce qui concerne l’enfant bilingue dyslexique, il est important de faire la distinction entre le bilinguisme précoce et tardif.

  • Le bilinguisme précoce: Lorsque l’enfant est exposé dès sa naissance à deux langues et donc les comprend simultanément. Dans ce cas, le bilinguisme n'a aucune conséquence sur la dyslexie.
  • Le bilinguisme tardif : Un enfant bilingue tardif commence par apprendre une langue pour être ensuite exposé plus tard à une seconde langue. La dyslexie sera alors compliquée par le phénomène d'apprentissage « non naturel » de la seconde langue.

Les enfants bilingues ont-ils les mêmes faiblesses dans les deux langues ?

La recherche suggère que le développement et les faiblesses du cerveau des personnes touchées par la dyslexie sont similaires, quelle que soit la langue qu'ils parlent.

Cependant, les difficultés ne sont pas forcément les mêmes dans chaque langue. Par exemple, les enfants peuvent faire plus d'erreurs de lecture en anglais que dans leur langue maternelle, mais la lecture peut être plus lente dans leur première langue.

femme apprend à enfant à lire

Comment aider un enfant dyslexique à apprendre une nouvelle langue ?

Commencez par favoriser l’écoute et l’oral 

Commencer par l’oral permet à votre enfant d’être plus à l 'aise. Le fait d'écouter un dialogue, même sans le comprendre, aide le cerveau à s'adapter à une langue étrangère et à plonger les enfants dans l'atmosphère d'une culture étrangère.

Voici quelques conseils pour rendre l’expression orale et l’écoute efficace dans une autre langue :

Laissez-le se porter volontaire. Ne forcez jamais un enfant dyslexique à parler. Soyez positif. Encouragez-le à parler en lui faisant des commentaires positifs sur son travail et son assiduité.

Optimisez les séances d'écoute. Utilisez un magnétophone ou un outil d'enregistrement pour capter de nouveaux mots, des phrases ou des histoires.

Visualisez. L'utilisation de supports visuels pendant l'écoute permet de la stimuler et la rendre plus active.

Concentrez-vous sur la phonologie 

Les problèmes de lecture et d'orthographe chez les enfants dyslexiques sont souvent dus au fait qu’ils ne parviennent pas à faire correspondre les sons aux lettres avec précision.

Un excellent moyen de développer cette compétence est de leur faire regarder un film étranger sous-titré dans la langue d'origine du film.

Orthographe et écriture : évitez de punir les erreurs

Vous savez sûrement que les enfants dyslexiques ont souvent du mal à épeler les mots, que ce soit à l'oral ou à l'écrit. 

Essayez de structurer les séances d’écriture avec votre enfant et ne le punissez pas pour des fautes d'orthographe ou d'écriture. Faites preuve de patience lors de l’apprentissage !

Utilisez la méthode des mots-clés 

Il s'agit de trouver un mot dans votre langue maternelle qui ressemble au mot étranger. Le facteur le plus important est le fait que les deux mots commencent par le même son. 

Ensuite, créez une anecdote et visualisez-la pour faire le lien entre le sens du mot qui a une sonorité similaire et le sens du mot étranger.

Utilisez les applications 

À l'ère de la technologie, il existe de nombreuses ressources en ligne, des outils et des applications qui peuvent aider les apprenants atteints de dyslexie à apprendre une langue étrangère. 

Vous pouvez également consulter nos méthodes d'apprentissage de la lecture pour votre enfant dyslexique. 

Enfant bilingue dyslexique : quand diagnostiquer la dyslexie ?

La dyslexie est difficilement diagnostiquée avant 6 ans, soit à l'âge auquel le langage écrit est en cours d'apprentissage. La grille de diagnostic de l'orthophoniste doit être adaptée lorsque l'enfant est bilingue. En France, il se fait majoritairement après deux ans de retard dans l’apprentissage de la lecture, soit vers 8 ans.

Elle doit également prendre en compte à partir de quand l'enfant bilingue dyslexique a été exposé à deux langues (bilinguisme simultané, consécutif précoce ou tardif). 

 

Enfant bilingue dyslexique : comment gérer les troubles du langage?

Enfant bilingue dyslexique : comment gérer les troubles du langage?

La dyslexie est un trouble de l'apprentissage courant qui existe dans le monde entier et dans toutes les langues. Un enfant bilingue dyslexique aura des difficultés à acquérir des compétences de lecture et d'écriture dans les langues.  

Comment identifier ces troubles de l’apprentissage ? Quels sont les effets du bilinguisme sur la dyslexie, est-ce un facteur aggravant ? Comment gérer la dyslexie chez un enfant bilingue ?

Troubles d’apprentissage : Comment les identifier ?

Tout d’abord, nous allons commencer par identifier les différents troubles d’apprentissage que peut avoir un enfant bilingue. 

Un trouble d'apprentissage empêche l'acquisition de compétences et de connaissances. Permanent, il nécessite donc un accompagnement adapté.

Il faut savoir que seul un neuropsychologue peut diagnostiquer de façon certaine un trouble d'apprentissage. Néanmoins, voici quelques signes évocateurs qui devraient vous encourager à consulter.

La dyslexie 

La dyslexie est un trouble d'apprentissage de la lecture. Une personne dyslexique comprend les mots, mais a du mal à les lire en raison de lettres qui se mélangent. On estime qu'environ 5 à 10 % de la population mondiale est touchée.

La dysorthographie 

C’est un trouble de l'écriture qui empêche l'assimilation des règles grammaticales et orthographiques. Cela se traduit par des difficultés à écrire des mots simples, ce qui peut très souvent être une conséquence de la dyslexie, et oublie des lettres en écrivant des mots, malgré de grands efforts.

La dyscalculie 

L'enfant a du mal avec l'arithmétique, que ce soit au niveau du comptage, des additions ou soustractions. Habituellement, on peut soupçonner la dyscalculie si un enfant de 5 ans n'arrive pas à compter jusqu'à 10 ou n'arrive pas à faire le lien entre une quantité d'objets sur une illustration et le chiffre correspondant (3 chaises, 1 table, etc.).

La dyspraxie 

La dyspraxie se manifeste par une maladresse inhabituelle. C'est idéalement un neuropédiatre qui pose le diagnostic de dyspraxie. Une consultation est à envisager si votre enfant de 7 ans ou plus heurte très fréquemment des objets, doit être aidé pour s'habiller ou manger, ou a du mal avec la motricité fine.

Enfant bilingue dyslexique : distinction entre le bilinguisme précoce et le bilinguisme tardif

En ce qui concerne l’enfant bilingue dyslexique, il est important de faire la distinction entre le bilinguisme précoce et tardif.

  • Le bilinguisme précoce: Lorsque l’enfant est exposé dès sa naissance à deux langues et donc les comprend simultanément. Dans ce cas, le bilinguisme n'a aucune conséquence sur la dyslexie.
  • Le bilinguisme tardif : Un enfant bilingue tardif commence par apprendre une langue pour être ensuite exposé plus tard à une seconde langue. La dyslexie sera alors compliquée par le phénomène d'apprentissage « non naturel » de la seconde langue.

Les enfants bilingues ont-ils les mêmes faiblesses dans les deux langues ?

La recherche suggère que le développement et les faiblesses du cerveau des personnes touchées par la dyslexie sont similaires, quelle que soit la langue qu'ils parlent.

Cependant, les difficultés ne sont pas forcément les mêmes dans chaque langue. Par exemple, les enfants peuvent faire plus d'erreurs de lecture en anglais que dans leur langue maternelle, mais la lecture peut être plus lente dans leur première langue.

femme apprend à enfant à lire

Comment aider un enfant dyslexique à apprendre une nouvelle langue ?

Commencez par favoriser l’écoute et l’oral 

Commencer par l’oral permet à votre enfant d’être plus à l 'aise. Le fait d'écouter un dialogue, même sans le comprendre, aide le cerveau à s'adapter à une langue étrangère et à plonger les enfants dans l'atmosphère d'une culture étrangère.

Voici quelques conseils pour rendre l’expression orale et l’écoute efficace dans une autre langue :

Laissez-le se porter volontaire. Ne forcez jamais un enfant dyslexique à parler. Soyez positif. Encouragez-le à parler en lui faisant des commentaires positifs sur son travail et son assiduité.

Optimisez les séances d'écoute. Utilisez un magnétophone ou un outil d'enregistrement pour capter de nouveaux mots, des phrases ou des histoires.

Visualisez. L'utilisation de supports visuels pendant l'écoute permet de la stimuler et la rendre plus active.

Concentrez-vous sur la phonologie 

Les problèmes de lecture et d'orthographe chez les enfants dyslexiques sont souvent dus au fait qu’ils ne parviennent pas à faire correspondre les sons aux lettres avec précision.

Un excellent moyen de développer cette compétence est de leur faire regarder un film étranger sous-titré dans la langue d'origine du film.

Orthographe et écriture : évitez de punir les erreurs

Vous savez sûrement que les enfants dyslexiques ont souvent du mal à épeler les mots, que ce soit à l'oral ou à l'écrit. 

Essayez de structurer les séances d’écriture avec votre enfant et ne le punissez pas pour des fautes d'orthographe ou d'écriture. Faites preuve de patience lors de l’apprentissage !

Utilisez la méthode des mots-clés 

Il s'agit de trouver un mot dans votre langue maternelle qui ressemble au mot étranger. Le facteur le plus important est le fait que les deux mots commencent par le même son. 

Ensuite, créez une anecdote et visualisez-la pour faire le lien entre le sens du mot qui a une sonorité similaire et le sens du mot étranger.

Utilisez les applications 

À l'ère de la technologie, il existe de nombreuses ressources en ligne, des outils et des applications qui peuvent aider les apprenants atteints de dyslexie à apprendre une langue étrangère. 

Vous pouvez également consulter nos méthodes d'apprentissage de la lecture pour votre enfant dyslexique. 

Enfant bilingue dyslexique : quand diagnostiquer la dyslexie ?

La dyslexie est difficilement diagnostiquée avant 6 ans, soit à l'âge auquel le langage écrit est en cours d'apprentissage. La grille de diagnostic de l'orthophoniste doit être adaptée lorsque l'enfant est bilingue. En France, il se fait majoritairement après deux ans de retard dans l’apprentissage de la lecture, soit vers 8 ans.

Elle doit également prendre en compte à partir de quand l'enfant bilingue dyslexique a été exposé à deux langues (bilinguisme simultané, consécutif précoce ou tardif). 

 


Articles en relation