Les troubles DYS : quels sont ces troubles de l’apprentissage ?

Les troubles DYS : quels sont ces troubles de l’apprentissage ?

Les troubles DYS sont des troubles d’apprentissage qui touchent environ 10% de la population française. Ces derniers peuvent avoir un fort impact sur la vie quotidienne de l’enfant, sur son insertion sociale et sa communication avec autrui. 

Mais alors, quels sont ces troubles DYS ? Que représentent ces difficultés ?

Dans cet article, nous allons vous présenter les différents troubles DYS qui existent pour mieux les cerner.

Définition

Les troubles DYS sont des difficultés à traiter les informations par le cerveau. Les personnes atteintes de troubles DYS auront des répercussions dans leur apprentissage précoces (motricité, langage, etc.) ou scolaire (écriture, calcul, etc.). Ces troubles sont d’ordre neurologique et la majorité du temps, innés. 

Il est nécessaire de déceler et diagnostiquer les troubles dès le jeune âge pour aider l’enfant et éviter qu’il ne cumule trop de retard dans sa scolarité. 

Comment détecter les troubles DYS ?

Tout d'abord, seul un professionnel de la santé peut diagnostiquer de façon certaine un trouble d'apprentissage. Néanmoins, les signes qui alertent se remarquent généralement dès la maternelle, car ils sont principalement liés à la performance scolaire de l’enfant. 

L’école joue donc un rôle très important, car les enseignants et le médecin scolaire sont souvent les premiers à remarquer les difficultés de l’enfant. Ils pourront ainsi alerter et aider l’enfant en prenant les mesures de soutien nécessaires pour lui faciliter l’apprentissage. 

Les difficultés de l’enfant peuvent disparaître au fil du temps, mais si ces dernières persistent, il faudra consulter un professionnel de la santé pour poser le diagnostic et commencer les séances de suivi. 

Pour en savoir plus sur comment déceler les troubles de l’apprentissage, cliquez ici (lien article )

Quels sont les troubles DYS ?

Qu’est-ce que la dyslexie ?

La dyslexie se traduit par une difficulté ou un déficit de la lecture. Les personnes dyslexiques ont généralement du mal à lire de manière fluide. Elles lisent souvent lentement et commettent des erreurs lors de la lecture. Cela peut avoir un impact sur leur capacité de compréhension. Cependant, lorsque d'autres personnes leur font la lecture, elles n'ont souvent aucun problème à comprendre le texte.

La dyslexie peut aussi entraîner des difficultés dans d'autres activités. Parmi celles-ci, on peut citer :

  • La compréhension de la lecture
  • L'orthographe
  • L'écriture
  • Les mathématiques

La dyslexie est un trouble durable et non chronique. Elle est en effet liée au fonctionnement cérébral, il n’existe pas de remède miracle. Cependant, grâce à une rééducation orthophonique et des méthodes d’apprentissage adaptées, l’enfant peut très bien apprendre à vivre avec.

La dyslexie n’est donc en aucun cas liée à l’intelligence. On remarque même qu’il y a un taux de dyslexie plus élevé chez les enfants surdoués.

Qu’est-ce que la dysorthographie ?

Comme son nom le suggère, la dysorthographie est un trouble de l'écriture. Il se manifeste par des inversions de lettres, de nombreuses fautes d'orthographe, de grammaire et de conjugaison, des soucis de distinction des homophones (court/cour), etc. 

Il peut également être difficile pour une personne atteinte de dysorthographie de rester dans les marges, d'utiliser la ponctuation ou de choisir entre majuscules et minuscules. La saisie sur l'ordinateur est souvent une solution recommandée à l'école, ainsi que l’utilisation de moyens mnémotechniques.

La dysorthographie est, dans la majorité des cas, la conséquence d'une dyslexie, même s'il existe des personnes pour qui ce n’est pas le cas

N’hésitez pas à découvrir les différences entre la dyslexie et la dysorthographie

Qu'est-ce que la dyscalculie ?

Contrairement à la dyslexie et à la dysgraphie, qui sont toutes deux des troubles DYS basés sur le langage, la dyscalculie est liée au traitement des chiffres. Les enfants atteints de dyscalculie peuvent avoir des difficultés à effectuer des opérations arithmétiques simples, à aborder un problème de maths, résoudre des équations ou compter des chiffres.

Il est souvent recommandé de permettre aux personnes atteintes de dyscalculie d'utiliser une calculatrice pour les aider dans leur apprentissage.

Qu’est-ce que la  dyspraxie ?

La dyspraxie est une pathologie de l'acquisition des gestes et de la coordination psychomotrice. Dans ce cas, ce n'est pas la reconnaissance des caractères qui est à la base des problèmes, mais des soucis physiques qui empêchent l'enfant de disposer de son corps comme il le voudrait. 

La dyspraxie peut ainsi engendrer des troubles du langage. Elle se manifeste par une maladresse plus élevée que la moyenne, des troubles de la concentration.

Il existe 2 types de dyspraxie : 

  • La dyspraxie motrice, qui se manifeste par des troubles de la coordination des muscles et des articulations lorsqu'il s'agit d'enchaîner une séquence de mouvements pour effectuer une action
  • La dyspraxie orale, qui se manifeste par des troubles de la coordination des muscles de la mâchoire, des lèvres et de la langue lorsque l'enfant tente d'émettre une séquence de sons dans le but de prononcer un mot. 

Qu’est-ce que la dysphasie ?

La dysphasie est un trouble du langage qui affecte la façon dont la personne parle et comprend le langage. Les personnes atteintes de dysphasie peuvent avoir des difficultés à assembler les bons mots dans une phrase, à comprendre ce que disent les autres, à lire et à écrire.

Il existe 3 types de dysphasie :

  • La dysphasie expressive : elle affecte la capacité d'une personne à parler et à articuler le langage de manière cohérente. 
  • La dysphasie réceptive : elle affecte la compréhension du langage. La personne peut parler couramment mais n'est pas consciente de ses erreurs de langage. 
  • La dysphasie combinée/globale : la personne a des difficultés à s'exprimer, à parler et à comprendre le langage. 

Qu’est-ce que la dysgraphie ?

La dysgraphie est un trouble lié aux problèmes d'écriture. Elle se traduit généralement par des lettres mal formées et des espaces non respectés. En effet, ce trouble persistant affecte le geste graphique, la forme de l'écriture, mais aussi sa rapidité d'exécution.

Une personne dysgraphique peut mettre du temps pour poser sur le papier quelques mots, alors que d’autres au contraire vont écrire très vite. L’écriture est, au final, illisible ou incomplète. 

En cas de dysgraphie, une rééducation de l'écriture est recommandée ainsi que l’emploi de l’ordinateur en classe. 

Qu’est ce que sont Les troubles de l’attention, avec ou sans hyperactivité  (TDA/H)

Le TDAH est un trouble neurodéveloppemental qui associe trois  dimensions : l'inattention, l’impulsivité et l’hyperactivité. Il touche environ 10% des enfants et continue jusqu’à l’âge adulte. 

Les difficultés scolaires sont fréquentes chez les enfants atteints de TDA/H, alors que leur niveau cognitif global est généralement au bon.

Un suivi psychothérapeutique est souvent recommandé.

Comment traiter les troubles DYS ?

Les troubles DYS se traitent principalement par des séances chez l'orthophoniste et/ou chez le psychothérapeute. Il faut savoir qu’on ne peut pas guérir les troubles DYS mais grâce à une bonne rééducation, l’enfant peut s’améliorer et apprendre à vivre avec ! 

 


Articles en relation