Qu’est-ce qu’un graphothérapeute ?

Depuis quelques années, de nouveaux métiers émergent, dont le métier de graphothérapeute. Un métier encore méconnu du grand public, mais qui aide aujourd’hui, de nombreuses personnes à se réapproprier les bons gestes d’écriture et ainsi, de reprendre confiance en eux. Quel est le rôle d’un graphothérapeute ? Quelle différence avec un graphologue ? Comment un graphothérapeute peut-il aider une personne dysgraphique ? Découvrez toutes nos réponses à vos questions dans cet article ! 

Quel est le rôle d’un graphothérapeute ?

Écriture peu lisible, trop lente, trop rapide, difficultés à prendre des notes ou lorsque l’écriture est tout simplement source de gêne, le graphothérapeute aide les personnes qui ont des problèmes d’écriture. 

Les séances de graphothérapie s’adressent aussi bien aux enfants, qu’aux adolescents ou aux adultes. Durant ces séances, le graphothérapeute vous aide à vous réapproprier les bons gestes d'écriture grâce à des exercices adaptés à vos besoins ! Il va aider à avoir la bonne posture, le bon geste (bien tenir son stylo ou donner de la fluidité a un geste par exemple), pour éviter une trop grande fatigue. Il va donc pouvoir rétablir les bons réflexes d’écriture mais va également aider les personnes ayant des problèmes d’écriture à reprendre confiance en eux. De nombreux troubles sont traités grâce à la graphothérapie.

Quand consulter un graphothérapeute ? Quel est son domaine de compétence ?

Le graphothérapeute peut être consulté dès le début de l’apprentissage de la lecture et de l’écriture, c'est-à-dire dès l’âge de 7 ans. Bien évidemment, chaque enfant à son rythme, il faut donc éviter de s’alarmer trop vite sur les difficultés d’écriture de votre enfant ! Quelques signes sont tout de même à surveiller tels que : une écriture peu lisible, une écriture très grande ou très petite, des difficultés à former les lettres, beaucoup de ratures, un refus d’écrire ou de dessiner. 

La graphothérapie aide de nombreux enfants, adolescents et adultes sur des troubles divers et variés. Les enfants Haut Potentiel, DYS, et plus particulièrement les enfants touchés par la dysgraphie, trouble qui affecte l'écriture, ont besoin d’un suivi encore plus important et sont à surveiller de près. En effet, l’écriture amène une surcharge cognitive chez la personne concernée. La pensée va plus vite que le geste et cause donc un embouteillage au niveau de la motricité fine. 

Il peut intervenir à différents moments et pour différentes raisons. Au début de l’apprentissage de l'écriture, le graphothérapeute vient en soutien de ce qui est fait en classe et aide l’écriture à s’installer. Il aide les personnes dysgraphiques (comme dit ci-dessus), là on va se concentrer sur l’optimisation du geste graphique pour que l’exercice engendre moins de fatigue. Le graphothérapeute va également aider les adolescents à la personnalisation de leur écriture sans avoir de contraintes scolaires. Ici, le spécialiste aide l’adolescent dans ses choix de formes et de liaisons. Il l’aide également à avoir un regard critique sur son écriture.

Quelle est la différence entre un graphothérapeute et un graphologue ?

Encore récemment, il fallait être graphologue pour devenir graphothérapeute. Le graphologue va étudier, analyser l’écriture du patient. C’est lui par exemple qui va pouvoir établir le profil psychologique d’une personne rien qu’en regardant sa façon d’écrire. L’écriture fait appel aux fonctions motrices et aux fonctions psychiques d’une personne. Elle permet donc de voir si une personne sait structurer ses idées mais aussi de voir si une personne est psychologiquement stable ou non. 

La graphologie est donc utile pour faire du recrutement, des bilans de compétences, mais aussi lors de procédures judiciaires.  L’analyse d’un graphologue n’est pas possible sur toutes les écritures. En effet, il est nécessaire que la personne ayant écrit, soit âgée de 15 ans minimum pour que tous les stades calligraphiques soient atteints. Le graphothérapeute va, comme expliqué ci-dessus, se concentrer sur la rééducation de l’écriture. Il va aider à rétablir les bons gestes et va permettre la “réparation” du geste graphique. 

Graphothérapeute et la lampe Lexilight

Chez Lexilife, nous avons créé la première lampe d’aide à la lecture pour les personnes dyslexiques. Grâce à sa lumière pulsée et modulée, elle permet à la majorité des personnes touchées par ce trouble de lire avec plus de facilité et donc, de façon plus sereine. La lecture et l’écriture sont généralement de paire, c’est pour cette raison que nous nous sommes demandés si notre technologie pouvait aider les dysgraphiques ou les personnes ayant des difficultés d’écriture. 

Nous avons la chance de travailler aujourd'hui avec de nombreux professionnels dont une graphothérapeuthe, Marie-Claire Porcheron, qui a pu tester notre technologie et qui l’a maintenant adoptée au sein de son cabinet à Toulon !  

“La rééducation de l'écriture avec la lampe Lexilight, a permis aux enfants de moins forcer, car la lecture des mots que nous étudions et écrivons ensemble, est plus fluide. Il y a moins de confusions de lettres et une vitesse accrue. Pour faire les devoirs à la maison, avec la fatigue d’une journée à l'école, c'est une piste intéressante.”

Marie-Claire Porcheron - Graphothérapeute - Toulon écriture  

N’hésitez pas à aller sur son site ou sur son compte Instagram, si vous souhaitez être accompagné par une graphothérapeute ou si vous êtes tout simplement curieux d’en savoir un peu plus sur cette belle profession. 

Qu’est-ce qu’un graphothérapeute ?

Qu’est-ce qu’un graphothérapeute ?

Depuis quelques années, de nouveaux métiers émergent, dont le métier de graphothérapeute. Un métier encore méconnu du grand public, mais qui aide aujourd’hui, de nombreuses personnes à se réapproprier les bons gestes d’écriture et ainsi, de reprendre confiance en eux. Quel est le rôle d’un graphothérapeute ? Quelle différence avec un graphologue ? Comment un graphothérapeute peut-il aider une personne dysgraphique ? Découvrez toutes nos réponses à vos questions dans cet article ! 

Quel est le rôle d’un graphothérapeute ?

Écriture peu lisible, trop lente, trop rapide, difficultés à prendre des notes ou lorsque l’écriture est tout simplement source de gêne, le graphothérapeute aide les personnes qui ont des problèmes d’écriture. 

Les séances de graphothérapie s’adressent aussi bien aux enfants, qu’aux adolescents ou aux adultes. Durant ces séances, le graphothérapeute vous aide à vous réapproprier les bons gestes d'écriture grâce à des exercices adaptés à vos besoins ! Il va aider à avoir la bonne posture, le bon geste (bien tenir son stylo ou donner de la fluidité a un geste par exemple), pour éviter une trop grande fatigue. Il va donc pouvoir rétablir les bons réflexes d’écriture mais va également aider les personnes ayant des problèmes d’écriture à reprendre confiance en eux. De nombreux troubles sont traités grâce à la graphothérapie.

Quand consulter un graphothérapeute ? Quel est son domaine de compétence ?

Le graphothérapeute peut être consulté dès le début de l’apprentissage de la lecture et de l’écriture, c'est-à-dire dès l’âge de 7 ans. Bien évidemment, chaque enfant à son rythme, il faut donc éviter de s’alarmer trop vite sur les difficultés d’écriture de votre enfant ! Quelques signes sont tout de même à surveiller tels que : une écriture peu lisible, une écriture très grande ou très petite, des difficultés à former les lettres, beaucoup de ratures, un refus d’écrire ou de dessiner. 

La graphothérapie aide de nombreux enfants, adolescents et adultes sur des troubles divers et variés. Les enfants Haut Potentiel, DYS, et plus particulièrement les enfants touchés par la dysgraphie, trouble qui affecte l'écriture, ont besoin d’un suivi encore plus important et sont à surveiller de près. En effet, l’écriture amène une surcharge cognitive chez la personne concernée. La pensée va plus vite que le geste et cause donc un embouteillage au niveau de la motricité fine. 

Il peut intervenir à différents moments et pour différentes raisons. Au début de l’apprentissage de l'écriture, le graphothérapeute vient en soutien de ce qui est fait en classe et aide l’écriture à s’installer. Il aide les personnes dysgraphiques (comme dit ci-dessus), là on va se concentrer sur l’optimisation du geste graphique pour que l’exercice engendre moins de fatigue. Le graphothérapeute va également aider les adolescents à la personnalisation de leur écriture sans avoir de contraintes scolaires. Ici, le spécialiste aide l’adolescent dans ses choix de formes et de liaisons. Il l’aide également à avoir un regard critique sur son écriture.

Quelle est la différence entre un graphothérapeute et un graphologue ?

Encore récemment, il fallait être graphologue pour devenir graphothérapeute. Le graphologue va étudier, analyser l’écriture du patient. C’est lui par exemple qui va pouvoir établir le profil psychologique d’une personne rien qu’en regardant sa façon d’écrire. L’écriture fait appel aux fonctions motrices et aux fonctions psychiques d’une personne. Elle permet donc de voir si une personne sait structurer ses idées mais aussi de voir si une personne est psychologiquement stable ou non. 

La graphologie est donc utile pour faire du recrutement, des bilans de compétences, mais aussi lors de procédures judiciaires.  L’analyse d’un graphologue n’est pas possible sur toutes les écritures. En effet, il est nécessaire que la personne ayant écrit, soit âgée de 15 ans minimum pour que tous les stades calligraphiques soient atteints. Le graphothérapeute va, comme expliqué ci-dessus, se concentrer sur la rééducation de l’écriture. Il va aider à rétablir les bons gestes et va permettre la “réparation” du geste graphique. 

Graphothérapeute et la lampe Lexilight

Chez Lexilife, nous avons créé la première lampe d’aide à la lecture pour les personnes dyslexiques. Grâce à sa lumière pulsée et modulée, elle permet à la majorité des personnes touchées par ce trouble de lire avec plus de facilité et donc, de façon plus sereine. La lecture et l’écriture sont généralement de paire, c’est pour cette raison que nous nous sommes demandés si notre technologie pouvait aider les dysgraphiques ou les personnes ayant des difficultés d’écriture. 

Nous avons la chance de travailler aujourd'hui avec de nombreux professionnels dont une graphothérapeuthe, Marie-Claire Porcheron, qui a pu tester notre technologie et qui l’a maintenant adoptée au sein de son cabinet à Toulon !  

“La rééducation de l'écriture avec la lampe Lexilight, a permis aux enfants de moins forcer, car la lecture des mots que nous étudions et écrivons ensemble, est plus fluide. Il y a moins de confusions de lettres et une vitesse accrue. Pour faire les devoirs à la maison, avec la fatigue d’une journée à l'école, c'est une piste intéressante.”

Marie-Claire Porcheron - Graphothérapeute - Toulon écriture  

N’hésitez pas à aller sur son site ou sur son compte Instagram, si vous souhaitez être accompagné par une graphothérapeute ou si vous êtes tout simplement curieux d’en savoir un peu plus sur cette belle profession. 


Articles en relation