Rôle d’un orthophoniste et bilan orthophonique

Rôle d’un orthophoniste et bilan orthophonique

L'orthophoniste est un professionnel de la santé qui vise principalement à corriger des troubles du langage et de la parole. L'orthophoniste intervient beaucoup dans le cadre de la dyslexie mais est également compétent pour traiter le bégaiement, la dyscalculie, la dyspraxie, etc. Pour cela, il se base sur le redouté “bilan orthophonique”. En quoi consiste-t-il ? Quel est le but d’un bilan orthophonique ? Nous y répondrons dans cet article.

Quel est le rôle d’un orthophoniste ?

En tant que professionnel de la santé, l'orthophoniste intervient uniquement sur prescription médicale, généralement d'un médecin généraliste. On fait appel à ses services en cas de trouble au niveau de la parole ou du langage, ou à titre préventif. Les enfants constituent la cohorte la plus importante de leurs patients, notamment ceux atteints de troubles DYS, mais on y trouve aussi des adultes. 

Le métier d'orthophoniste requiert de la patience, de bonnes capacités d'écoute ainsi qu'un don pour le relationnel. L'orthophoniste doit être en mesure de bien cerner les difficultés du patient : la personnalisation de la rééducation est l'un des secrets de son succès, notamment en ce qui concerne les dyslexiques. 

En quoi consiste un bilan orthophonique ?

Le bilan orthophonique se déroule en deux temps :

  • Un entretien anamnestique avec le patient et sa famille, s'il est enfant. Le but est de permettre à l'orthophoniste d'en apprendre le plus possible sur l'enfant, son entourage, ses difficultés, le contexte dans lequel ses troubles sont apparus, etc.
  • Des tests et jeux réalisés entre le patient et l'orthophoniste pour repérer les troubles : oraux, écrits, moteurs et du développement, mais aussi stratégies de compensations sont déjà mises en place.

Il existe deux types de bilans orthophoniques :

  • D'investigation : où le but est de dépister le ou les trouble(s) du patient en fonction de ses difficultés, de juger de leur importance afin de mettre en place un programme pour les corriger, notamment grâce à de la rééducation, si nécessaire. Le médecin traitant validera, ou non, le programme proposé.
  • Avec rééducation : si les troubles de l'enfant sont jugés importants par le médecin traitant et que son ordonnance mentionne "avec rééducation", alors l'orthophoniste et le patient n'auront pas besoin d'attendre sa validation pour commencer la rééducation.

Que se passe-t-il suite à un bilan orthophonique ?

Suite au bilan, l'orthophoniste interprétera les résultats afin de dresser un diagnostic et des actions à mettre en place. Cela peut passer par une prise en charge spéciale de l'enfant au niveau scolaire, par des séances d'orthophonie, mais aussi par la prescription d'examens complémentaires ou l'accompagnement par d'autres professionnels de la santé.

Les tests et soins apportés par les orthophonistes sont généralement pris en charge à 60% par l'Assurance Maladie lorsqu'ils ont été prescrits sur ordonnance. Certaines mutuelles prennent à leur charge le delta restant, renseignez-vous auprès de la vôtre. 

Il est aussi important de préciser que le temps d’attente pour prendre rendez-vous avec un orthophoniste peut être très long et se compter en mois, voir en années dans certains départements. Il est donc important d’agir au plus tôt pour que les troubles ne s'installent pas dans la durée.

C’est en cela que Lexilight, la première lampe d’aide à la lecture pour personnes dyslexiques peut vous aider. Si elle ne remplace pas les séances d’orthophonie, elle offre une très bonne solution de compensation. En effet, grâce à sa lumière pulsée et modulée, elle supprime l’effet miroir que voit certain dyslexiques, permet de lire plus vite, plus longtemps et donc de réduire la fatigue oculaire. Si vous souhaitez avoir plus d'informations, cliquez sur le bouton ci-dessous.

En savoir plus sur Lexilight


Articles en relation